Un roman, une autobiographie

Isabelle Carré a longtemps refusé de dévoiler quoique ce soit sur sa vie privée. Et pourtant, son premier ouvrage intitulé Les Rêveurs, commence comme un roman est s'achève comme un récit autobiographique. La comédienne raconte son enfance et son adolescence dans les années 70 dans une famille un peu décalée. Un premier roman réussi, à la fois drôle et émouvant. Elle déploie son texte sans chronologie, laissant à sa mémoire le soin de guider le fil du récit.

Quand l'enfance a pour décor les années 70, tout semble possible. Mais pour cette famille de rêveurs un peu déglinguée, formidablement touchante, le chemin de la liberté est périlleux. Isabelle Carré dit les couleurs acidulées de l'époque, la découverte du monde compliqué des adultes, leurs douloureuses métamorphoses, la force et la fragilité d'une jeune fille que le théâtre va révéler à elle-même. Une rare grâce d'écriture.

Les rêveurs - Isabelle Carré - Grasset