Une auteure à succès

Après hypokhâgne et une maîtrise de lettres modernes à la Sorbonne, Anna Gavalda s'installe à Melun avec ses deux filles après son divorce, et s'adonne à plusieurs métiers : enseignante en Collège, assistante vétérinaire, ou encore chroniqueuse dans des entreprises de médias comme "le Journal du Dimanche". Elle publie ensuite dans le magazine ELLE où elle parle des livres pour enfants. Elle fait également partie du jury à Angoulême pour le festival de la BD.

L'aventure littéraire commence réellement en 1992, alors lauréate France Inter pour "La plus belle lettre d'amour." Puis en 2000 avec son premier recueil de nouvelles "Je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part". Ce livre rencontre un énorme succès avec des traductions en vingt-sept langues et des ventes cumulées à 1 885 000 exemplaires.

En 2002 paraîtra son premier roman, "Je l'aimais", adapté au cinéma. Suivront un roman pour adolescents, "35 kilos d'espoir" en 2002 et son grand succès, "Ensemble, c'est tout" en 2004. En 2008 sort "La consolante" qui sera vendu à 655.000 ventes. En juin 2010, elle reçoit le prix Tortignole pour "L'échappée belle" (2009). En 2013, "Billie" (2013).